Publications
Vie Culturelle
Quoi de neuf sur le Site?
(depuis 12 jours)
 ↑  
Calendrier
 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
 ↑  
Modérateur
Votre Espace Abonné

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

 ↑  
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  
Le Billet 8




Saxo_Boutique_Rochefoucault.jpg




 


LE BILLET DU PRÉSIDENT
 


De la musique en toutes choses
 

Lorsque je monte la rue La Rochefoucauld vers Pigalle, j’ai souvent le plaisir d’entendre quelques mesures de saxo en passant devant une boutique de réparation du plus émouvant des instruments de jazz. Notre quartier est sans doute le plus musical de Paris, avec ses salles de toutes sortes, de l’Opéra Le Peletier à l’Opéra Garnier, de la salle du Conservatoire à l’Olympia et à la Cigale, comme avec son extraordinaire concentration de boutiques d’instruments, pianos, violons, guitares classiques et électriques (pour ces dernières, une bonne vingtaine dénombrée dans les pages jaunes de l’Annuaire).

Il suffit aussi de consulter notre site et de parcourir nos bulletins pour voir la place considérable que les lieux de la Musique et les musiciens ont occupé dans nos programmes de conférences en 2016 et 2017 (Chopin, Liszt, Berlioz, Rossini, Nadia et Lili Boulanger, Pauline Viardot, Georges Enesco), et occuperont encore cette année : le 14 février 2018 nous aurons encore une conférence sur « les débuts de Chopin dans les salons parisiens » et le 20 mars sur « le Jazz dans le 9e ».

Plaque.png

L’une des premières plaques mémorielles que j’ai remarquée en m’installant dans notre quartier, il y a près de vingt ans, est celle qui, au début de ma rue d’Aumale, signale le séjour de Wagner : « Richard Wagner 1813-1883 vécut dans cet immeuble d’octobre 1860 à juillet 1861 ».  Plus significative que la mémoire de cet immeuble où Wagner ne se plut pas,  une plaque rue du Conservatoire rappelle que c’est dans la salle du Conservatoire que François-Antoine Habeneck révéla Beethoven au public parisien en 1828 et qu’Hector Berlioz y exécuta en 1830 pour la première fois la Symphonie fantastique. 9ème Histoire pourrait, un de ces jours, publier une carte de toutes ces plaques mémorielles, de celle apposée sur le n° 28, rue de la Tour d’Auvergne, où est né Georges Bizet, à celle du n° 8, boulevard des Capucines, où est mort Offenbach, ou encore celle du n° 36 rue Ballu, où vécurent jusqu’à leur mort Nadia et Lili Boulanger.

olivier-messiaen.jpg
Olivier Messiaen

Tout récemment la spectaculaire couverture médiatique de la  disparition de Johnny Hallyday m’a fait découvrir une autre géographie musicale de notre quartier. Johnny (qui fut baptisé à la Trinité, là même où Olivier Messiaen tenait l’orgue), Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, le trio yé-yé (mot inventé par Edgar Morin) étaient des « copains » du 9e, et ils ont fait leurs débuts au Golf Drouot, un café anglais dont l’attraction était une piste de minigolf, transformé en 1955, en « Temple du rock ». Il faut une plaque mémorielle, peu visible, pour deviner que l’hideux MacDo à l’angle du boulevard Montmartre et de la rue Drouot a pu être le cœur battant du jeune rock français.

Paris_Update_Golf_Drouot_plaque.jpg

Pour clore cette chronique, un souvenir personnel : l’une des premières choses que j’ai apprise par la concierge de mon immeuble, la regrettée Madame Lepigeon, est que dans les années 1950 la jeune Françoise Hardy y vivait avec ses parents, et lors de notre emménagement existait en fond de cour un studio d’enregistrement (remplacé depuis par des occupants beaucoup moins artistes, une succursale du Cours Hattemer, puis un syndicat de professeurs).

                            

Leproux_JH_EM.jpg
Henri Leproux, fondateur du Golf Drouot, Johnny Hallyday et Eddy Mitchell

Claude MIGNOT

_______________
 

Vendredi 19 janvier 2018 à 18 h 30
 


operaok.jpg
Studio de répétition à l'Opéra Garnier
 


ITINÉRAIRE D'UN DANSEUR : DU STUDIO WACKER A L'OPÉRA
 

                                      

Une conférence d’Alain Marty, danseur et chorégraphe 

 

Plus qu’une conférence, c’est un témoignage sur un itinéraire que nous livrera Alain Marty, danseur puis chorégraphe. Le 9e arrondissement est en effet particulièrement dédié à l’univers de la danse avec de nombreuses boutiques spécialisées et des lieux emblématiques comme l’Opéra Garnier, bien sûr, mais aussi le studio Wacker, 67-69 rue de Douai, aujourd’hui disparu, mais qui fut longtemps la pépinière des jeunes danseurs et danseuses et qu’a fréquenté Alain Marty avant de commencer sa carrière de danseur à l’Opéra. 

                                                                                

Lieu : Salle du Conseil de la mairie du 9e, 18 h 30.


Cette conférence est ouverte à tous
 

_______________

 

Jeudi 25 janvier 2018 à 10 h
 


Fete_Grecque.jpg
Fête de la Paroisse Saint-Constantin et Sainte-Hélène de Paris
 


L’église grecque orthodoxe
des Saints-Constantin-et-Hélène

 

                      


Sous la conduite de Pier Bakus, vice-président du conseil paroissial de l’église grecque orthodoxe
des Saints-Constantin-et-Hélène et d’Isabelle Delacroix, iconographe.


 

Nous sommes invités à découvrir l’église orthodoxe grecque appartenant au patriarcat œcuménique de Constantinople. Créée en 1936, cette église de taille modeste est située au rez-de-chaussée d’un d’immeuble d’habitation 2 bis, rue Laferrière. D’architecture intérieure simple, elle est dotée de la traditionnelle iconostase isolant le chœur et d’un décor d’icônes. La communauté grecque orthodoxe en est propriétaire depuis 1953. Cette visite permettra de mieux connaitre la communauté qui s’y réunit et les caractéristiques de la religion orthodoxe qu’elle pratique. 

Lieu : 2 bis, rue Laferrière.

RDV sur place : 9 h 45

À l’issue de cette visite, une promenade commentée de la discrète rue Laferrière, ancien passage en forme d’arc de cercle qui a vu naître Stéphane Mallarmé au n°12, et chère à Maupassant, vous sera proposée par Didier Chagnas, administrateur de 9ème Histoire.

 IMPORTANT : Le groupe étant limité à 20 personnes, merci de bien vouloir vous inscrire exclusivement le jeudi 18 janvier auprès d’Aline Boutillon, de préférence par mail : aboutillon@neuf.fr,  ou par téléphone au : 01 45 26 31 48 (entre 9h et 11h), visite réservée aux adhérents à jour de leur cotisation. À NOTER : -  une deuxième visite pourra être organisée si nécessaire le jeudi 8 février à 10h


Cette visite est réservée aux adhérents de 9ème Histoire
 

_______________





 

 

Réalisation: ParC Design
Bandeau de tête et pied de page: Le Sacré-Cœur (après rotation horizontale... puis rectification) vu depuis la rue Laffitte
© Daniel Bureau

© 9ème Histoire 2001-2018